La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



18 novembre 2019

Lichen pulmonaire


Sur un tronc d'arbre pousse un lichen couleur salade. Au moins, en cette saison humide il est vert clair, pendant des périodes de sècheresse il est plutôt brunâtre ou gris. C'est le Lichen pulmonaire (Lobaria pulmonaria), un des plus grands lichens de France.




Le thallus (la "feuille") en forme de longue lobe plus ou moins pendante peut atteindre 40 cm de longueur. Ici les thalli sont beaucoup plus courts. Si on regarde de plus près, on voit qu'il y a des thalli de différentes nuances de vert qui sont différemment structurés.





Le lichen pousse lentement, et il y a des jeunes et des vieux thalli présents sur le même arbre.





Leur surface est réticulée et sur les crêtes poussent des petites sorédies, ici visible comme une sorte de poudre gris-blanc. Les sorédies servent à la réproduction végétale du lichen, elles contiennent des échantillons de l'ascomycète et du cyanobacter qui forment ensemble le lichen et qui peuvent se déplacer vers des autres arbres.


 
Le Lichen pulmonaire est un organisme des vieilles forêts avec des vieux arbres feuillus, comme en Dordogne les Chênes et Charmes. Parce qu'il est sensitive à certains types de pollution d'air, notamment au dioxide de soufre, il est disparu des régions industrialisées et urbanisées. En Périgord on le trouve encore, ça et là.