La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



21 juin 2016

Hélianthème taché


Quelques petales cyclopes nous regardent.





Ils sont tombées d'une fleur de l'Hélianthème taché (Tuberaria guttata).

La floraison est éphemère. On cherche l'Hélianthème taché et on ne la trouve pas, mais une semaine après il est là, en masse.



Son milieu favori est un terrain sablonneux et ensoleillé, de préférence pas trop calcaire. Ici, dans une prairie maigre sur sable il fleurit abondamment. 








10 juin 2016

Vesce à fleurs lâches


Cette petite vesce est à peine visible quand elle a terminé de fleurir. La Vesce à fleurs lâches (Ervum gracile) ne dépasse pas beaucoup les autres plantes dans cette pelouse calcaire. 



Si on regarde bien on voit que la plante est infestée par des pucerons. Chaque pédoncule porte une gousse, il y avait deux ou trois fleurs mais pas toutes les ont developpé un fruit. Avec cette espèce souvent le pédoncule est aristée, cela veut dire qu'il y a une petite pointe qui dépasse les fleurs ou les gousses.


Il y a deux semaines la Vesce à fleurs lâches était encore en fleur, très fine et élégante.








Maintenant les gousses se développent. Elles sont légèrement transparentes et on voit un rang de jeunes graines.



 
Le soleil levant fait briller les gouttelettes de rosée sur les vrilles, feuilles et gousses.



8 juin 2016

Vesce jaune


Dans une prairie riche en fleurs la Vesce jaune (Vicia lutea) pousse en grandes quantités. En fait, elle n'est pas jaune du tout, ses fleurs sont plutôt blanches. Avec ses vrilles elle s'attache aux herbes ou à ses congénères.



On voit qu'elle est visité par beaucoup d'insectes. Comme beaucoup d'autres vesces, la Vesce jaune a une tache noire sur les stipules. Cette tache émet une substance sucré qui attire les insectes, surtout les fourmis l'adorent.




Aussi les Téléphores fauves (Rhagonycha fulva) aiment la Vesce jaune. Ils se rassemblent en masse sur les plantes pour rencontrer un partenaire et s'accoupler.

En parlant de nuptiales, parmi les fleurs se cache aussi une araignée, une Pisaure admirable (Pisaura mirabilis) mâle qui porte un colis entre ses pattes, son cadeau de noces.



Il cherche une femelle et la porte une proie enveloppé dans de la toile. Si il viendrait les pattes vides, la femelle le mangerait tout de suite sans qu'il puisse s'accoupler avec elle. Le cadeau va la occuper pendant qu'il la féconde et avec un peu de chance il s'en sortira sain et sauf !






3 juin 2016

Deux coronilles


Cela saute aux yeux, la Coronille naine (Coronille minima) est jaune.





Elle est une plante vivace qui forme des touffes denses pleines de couronnes de fleurs. Cet année elles ne sont pas tellement naines, la pluie les a fait pousser hors de norme, même dans les lieux arides qu'elle préfère.





On ne voit à peine des feuilles, il y a tellement de fleurs ! Les petites folioles, une dizaine par feuille, sont épaisses, comme coupés d'une feuille de silicone.

Apparemment la même type de silicone a été utilisé pour couper les feuilles de l'autre Coronille ci-dessous, la Coronille scorpioïde (Coronilla scorpioides). Ils sont de la même couleur vert glauque, mais plus grandes et irregulières.



Les fleurs sont petites et les fruits sont longues. En fait, les gousses ressemblent la queue d'un scorpion.





Ici elle pousse dans un champ de culture, mais on peut également la rencontrer dans une pelouse calcaire sèche.