La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



26 septembre 2016

Scille d'automne


Quel belle surprise! Au bord d'une petite route les herbes ont changé de couleur, elles ne sont plus jaune de sècheresse. Des petites tiges bleues sortent du brouillard matinal.



Ce sont des Scilles d'automne (Scilla autumnalis) et, du jamais vu, sa floraison est tellement abondante cet année qu'ils couvrent quasiment le sol. Et les pieds sont grands, ils portent parfois une douzaine de fleurs ou même plus.

L'été sec ne parait pas favorable à la croissance des plantes. Mais peut-être que les bulbes souterraines ont pris de la force au printemps, quand il a plu beaucoup et pendant longtemps? En été la Scille d'automne n'a pas de feuilles ou tiges hors terre et exposés au soleil, donc peut-être qu'elle n'a pas trop souffert de la sècheresse et de la chaleur.





Un petit pied blanc parmi les milliers de bleus, ça arrive.
 


Les fleurs sont encore fermées, elles attendent le soleil. Dans une heure elles vont s'ouvrir en étoiles, on les reconnaîtra plus facilement comme des scilles.





Il n'y a pas seulement les scilles. Les Carlines communes (Carlina vulgaris) et une petite Guimauve hérissée (Althaea hirsuta) sont toutes assèchées, sont couvertes de toiles d'araignées. Elles aussi font partie du cortège des pelouses calcaires.








19 septembre 2016

Trèfle des champs


En Dordogne on peut trouver une vingtaine d'espèces différentes de trèfles. Elles sont blanches, roses, ou jaunes. Le Trèfle des champs (Trifolium campestre) est très commun et il a comme tous les trèfles des feuilles composées de trois folioles avec des petites stipules à la base de la pétiole. Il fleurit en mai et juin, et si l'été est clément et un peu humide aussi plus tard dans la saison.




Ce qui n'était pas le cas cet été. Il a fait chaud et il n'a quasiment pas plu pendant trois mois. Voilà le résultat. Une prairie aux tons de gris et de brun de plantes assèchées et grillées. Oui, c'est beau, il faut l'avouer... 









Ce n'est pas grave, la plupart des plantes dans cette prairie sont bien capables de survivre, au moins de terminer leur cycle de vie, fleurir et faire de fruits, avant que la saison sèche commence. L'assèchement a changé la couleur du Trèfle des champs mais pas tellement sa forme. Les têtes du Trèfle des champs sont rondes et brunes. Les gousses sont mûres maintenant, et elles sont totalement cachées dans les fleurs mortes; comme avec tous les trèfles les corolles sont persistantes.





Il y a quelques mois. L'étendard - la partie large de la fleur en forme de papillon - est pliée et courbé vers l'arrière et en bas.