La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



23 juin 2012

Suce-pin


2012 est une bonne année pour le Suce-pin (Monotropa hypopitis). Cette petite plante de couleur ivoire est assez rare dans la région, mais cet été il y en a beaucoup. Peut-être qu'un printemps pluvieux lui conviendrait après la sècheresse de l'année précédente?



Le Suce-pin est, comme son nom l'indique, un parasite des pins. Il n'a pas de chlorophylle mais va chercher ses nutriments dans les racines des pins. Dans une pinède, parfois un seul arbre est atteint, et celui-ci n'est pas visiblement plus chétif que les autres. Peut-être le parasite ne fait pas seulement des dégâts. Est-ce que l'arbre trouve aussi des avantages?


11 juin 2012

Sabline des chaumes


Traces de voiture dans une prairie calcaire maigre? Lors du dernier hiver, les 4x4 des chasseurs ont peut-être un peu tassé sol. Un endroit où l'eau reste un peu plus longtemps, après les pluies d'hiver.



Des exigences bien spécifiques pour cette petite fleur blanche, mais quand les conditions sont bonnes, elle couvre le sol comme un tapis: c'est la Sabline des chaumes (Arenaria controversa).



















10 juin 2012

Orchis pyramidal


De la couleur...

Parmi les Hippocrépides à toupet jaunes, striés de rouge, un Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis) en pleine floraison. Cette orchidée commence à fleurir en mai ; dans les semaines qui suivent, ses hampes florales en forme de boule se rallongent et, en juin, des épis rose foncé décorent prairies et bords de route.



Le nectar au fond de ses longs éperons n'est accessible qu'aux papillons, mais parfois d'autres insectes viennent y butiner un peu de pollen.