La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



18 juin 2017

Gaillet nain


Le Gaillet nain (Galium pumilum) n'est pas si petit qu'il passe inaperçu. Ses fines branches qui vont dans toutes les directions dépassent parfois l'herbe courte de la pelouse où il pousse. Et ses petites fleurs en forme de croix sont d'un blanc tellement lumineux qu'on est obligé de le voir.




Il préfère des sols secs et calcaires et ensoleillés, dans une pelouse riche on ne le trouve pas.






Il est 'typiquement 'gaillet', avec les traits de la famille de Rubiacées de laquelle il fait partie. Une couronne de feuilles à chaque noeud, des petites fleurs en forme de croix ou d'étoile à quatre pointes qui se présentent en grappe ou panicule lâche, des tiges souples qui se mélangent avec la végétation.

Il commence à fleurir fin mai, et on peut encore se jouir de sa présence pour quelques semaines, il fleurit jusqu'aux grandes sècheresses de l'été.


17 juin 2017

Brunelle blanche


En ce moment la Brunelle blanche (Prunella laciniata) fleurit dans les pelouses sur calcaire. C'est une plante du soleil, donc elle est contente en ce moment !




Elle est une Lamiaceae, avec une tige carré et des feuilles opposées, si on regarde de proche on voit, que toute la plante à l'air bien carré et symmétrique. Il y a des autres Brunelles, mais celles-là ont des fleurs bleues (comme par exemple la Brunelle aux feuilles hastées).



Sur les images elle est entourée par des autres fleurs de ce milieu. En haut par le Gaillet nain (Galium pumilum), et en bas par l'Hippocrépide à toupet (Hippocrepis comosa).