La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



26 novembre 2017

Aspérule à l'esquinancie


Un brouillard givrant a donné une couche de blanc à toutes les plantes. Aussi à l'Aspérule à l'esquinancie (Asperula cynanchica). Elle est une petite plante des pelouses calcaires et endroits rocailleux, qui fleurit dès la fin de l'été jusqu'en hiver. Elle aime la chaleur mais supporte bien les premières gelées.



On ne peut pas dire qu'elle est une plante remarquable. Disons qu'elle est un peu grisâtre, les tiges fines et les feuilles étroites sont d'un vert grisâtre, même les fleurs blanc-rosé sont un peu grisâtres. Des feuilles il n'y a pas beaucoup, la plupart de la photosynthèse se joue dans les tiges.



Comme chez presque toutes les plantes de la famille des Rubiacées les fleurs font un croix formé par les quatre lobes de la corolle, et après la floraison il y aura deux petits fruits ronds par fleur.



Il faut la regarder de près pour voir sa beauté...



... même en hiver.



25 novembre 2017

Céraiste aquatique


Après une nuit froide la Céraiste aquatique (Myosoton aquaticum) n'est pas en pleine forme, elle penche un peu la tête.  Ce jolie petite fleur blanche pousse à proximité de l'eau, ici la Dordogne.





Elle est un peu plus exigeante que les orties qu'on trouve souvent à côté d'elle. Toutes les deux aiment des sols riches en azote, mais la Céraiste d'eau demande un taux d'humidité du sol plus élevée.



On pourrait la confondre avec une autre annuelle à fleurs blanches, le Mouron des oiseaux, les fleurs, la forme de la plante, les feuilles opposées se ressemblent beaucoup. Peut-être que la Céraiste aquatique est un peu plus grande. 




Le jour de la photo les fleurs étaient à peine ouvertes à cause du froid. La plante a l'air bien fragile, mais quand-même, elle peut vivre et fleurir longtemps, même en hiver.