La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



28 janvier 2011

Gendarmes


Les beaux après-midis ensoleillés d'hiver elles sortent de leurs trous: les Gendarmes (Pyrrhocoris apterus). Ce sont des punaises, mais elles ne puent pas. On les trouve facilement par leurs couleurs et parce qu'elles vivent en groupes.



Ci-dessus une colonie sur l'écorce d'un Tilleuil. Elles se nourrissent de restes de plantes, et elles ont une préférence pour les graines des Malvacées. Comme par exemple la Rose-trémière et la Guimauve, mais aussi le Tilleuil.



3 janvier 2011

Pin maritime


Dans les Landes on les trouve par millions en monoculture comme bois d'exploitation, en Dordogne il se mélange en général avec des autres espèces. On trouve le Pin maritime (Pinus pinaster) entre les châtaignes et les chênes sur des sols pas trop calcaires.



Son long tronc, souvent un peu courbu et quasiment sans branches, porte en haut une cime qui dépasse les arbres caduques autour.















L'écorce est grisâtre chez les jeunes exemplaires, mais les grands arbres ont l'écorce bien colorié, les écailles allant de rouge au violet bleuâtre, avec des fissures profondes.



Ce n'est pas seulement le tronc qui est grand. Les aiguilles sont longues, plus de 10 cm en général. Et les cônes sont grands comme une main. Quand le temps est humide, les écailles se ferment, et les graines qui se trouvent entre elles ne peuvent pas s'envoler. Quand il est sec, elles s'ouvrent et les graines ailées se dispersent.