La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



23 mars 2014

Saxifrage tridactyle


Sur un vieux muret en pierre pousse parmi les mousses une toute petite plante rougeâtre. C'est le Saxifrage tridactyle (Saxifraga tridactylitis).




Il a une vie courte. Il y a quelques semaines les graines ont germé et la plante a vu le jour, maintenant il est en fleur, et bientôt les graines seront formées et se disperseront, et après cela le Saxifrage tridactyle mourra. Il y a beaucoup de ces petites plantes éphemères en ce moment. Dans l'image ci-dessous un pied d'une autre espèce, le Drave de printemps (Erophila verna), pousse entre trois Saxifrages tridactyles.










11 mars 2014

Prunelier


Le Prunelier (Prunus spinosa) a aussi une masse de fleurs blanches. Maintenant les premières fleurs commencent à s'ouvrir, bien avant les feuilles.







Chez le Prunelier les fleurs sont plus petites que chez le Prunier. Elles sont sessiles (ou presque sessiles) sur les branches presque noires. En automne elle produit des petits fruits d'un bleu givré.








 

En général c'est un arbuste de moins de 1 m 50 haut. Le Prunelier est envahissant, des nouvelles tiges se développent depuis les racines et à cette manière il agrandit la surface qu'il couvre. Fin mars certains sous-bois, friches et haies champêtres sont couverts de fleurs blanches comme une couche de neige. On appelle le Prunelier aussi 'ronce noire', comme chez des vraies ronces sa végétation peut être très très dense et quasiment inpénétrable à cause des grandes épines qui couvrent les branches.


9 mars 2014

Myrobolan


Le Myrobolan (Prunus cerasifera) est le premier des Prunus à fleurir. Ce petit arbre est d'origine cultivé, on l'utilise souvent comme porte-greffe, mais on le trouve souvent à l'état sauvage. Par exemple parmi les arbustes qui forment des haies autour des champs, mais aussi au milieu de la forêt.
 




Il fleurit avec une masse des fleurs d'un blanc pur. Chaque fleur est pédonculée et a un stigmate entouré par un vingtaine d'étamines.






En été le Myrobolan donnera des petites prunes, jaunes, rouges ou bleues, ovales ou rondes, selon la sous-espèce. Cela vaut la peine de chercher les arbres et de faire le tri. On trouve des exemplaires avec des fruits médiocres, farineux ou acides, mais dans la plupart des cas ils sont sucrés et parfumés.








Comme tous les arbres et arbustes du genre Prunus, le Myrobolan a une écorce lisse et un peu brillante  avec un dessin horizontal de liège et des lignes fines.



7 mars 2014

Saule cendré


Au mois de mars cet arbrisseau est visible de loin. Avant le développement des feuilles le Saule cendré (Salix atrocinerea) se pare d'une masse de châtons jaunes. Comme beaucoup d'autres Saules il a besoin d'un endroit humide pendant toute l'année pour pousser; on le trouve donc proche d'un ruisseau, dans un sous-bois humide ou dans une tourbière.




Ici les châtons mâles.