La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



4 décembre 2016

Polypodes


Une magnifique fougère pousse sur le tronc d'un vieux Frêne au bord de la Dordogne. C'est un Polypode, mais lequel? Il y a trois espèces en Dordogne, et on trouve de temps en temps une hybride de deux d'entre eux. Les espèces se ressemblent beaucoup. Pour être sûr il faut regarder les sores (les couvercles des sporanges) sous une microscope et compter les cellules. Mais dans le terrain, en général, on n'a pas de microscope dans la poche.




Les hybrides ont souvent de la polyploidie - une doublure du nombre de chromosomes - et de ce fait des organes (feuilles, fleurs) plus grands que ceux des parents. Ce pied est vraiment grand, il a des frondes de jusqu'à 70 cm. Donc probablement il est le Polypode hybride (Polypodium x mantoniae).




Il a des autres caractéristiques de ses deux parents présumés. Les limbes larges sont plutôt triangulaires avec les bords dentés comme le Polypode intermédiaire (Polypodium interjectum). Les pennes - les subdivisions des limbes - sont toutes dans un plan comme avec le Polypode commun (Polypodium vulgare).


Dans cet arbre tombé habite l'un des deux parents, le Polypode commun, dans une maison à plusieurs étages.




Les pieds sont assez petits et les frondes sont longues avec des bords parallèles.






Souvent le Polypode pousse sur un arbre, mais on le trouve aussi sur le sol. Ou peut-être qu'il vit ici sur une souche morte enterrée? Il faut creuser pour le savoir. Il est bien possible qu'il est un Polypode intermédiaire (Polypodium interjectum) vu la forme des limbes, un peu triangulaire avec des pennes basales un peu élevée. Mais c'est un peu au pif!