La flore du Périgord est riche et abondante et elle nous prépare des belles surprises. Dans ce blog vous trouverez des portraits d'une centaine de plantes et fleurs sauvages d'ici. Au fil des saisons des nouvelles espèces sont ajoutées.

Corine est botaniste et photographe et elle vous proposera des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord.
Pour en savoir plus regardez "Les Balades" et le "Calendrier" à droite de ce page.


A bientôt !



14 octobre 2019

Germandrée des marais


Après cet été chaud et sec, beaucoup de lacs, mares et étangs se sont assèchés. L'eau a simplement évaporée ou - pour la plus grande partie - elle a été utilisée par les agriculteurs pour arroser leur maïs. Il est normal qu'il y a moins d'eau à la fin de l'été qu'au printemps, mais cette année vraiment beaucoup d'eau a disparu. C'est une situation grave et cela crée des vrais problèmes pour beaucoup de habitats naturels et les espèces qui y vivent. Mais il y a des exceptions, comme cette Germandrée des marais (Teucrium scordium). Elle est abondante cette année.






Elle pousse dans des endroits humides où le niveau d'eau change souvent, comme ici dans un grand réservoir d'eau. On ne la trouve pas au milieu du lac; là il y a presque toute l'année de l'eau, même en été. On ne la trouve non plus sur les rives qui sont trop sèches. Mes entre les deux, où l'eau se retire de plus en plus durant les mois chauds, elle peut vivre. Ces racines souterraines survivent des périodes hivernales inondées, et quand le lac s'assèche elle fait des nouvelles pousses dans la vase et aussi beaucoup de stolons avec lesquels elle peut couvrir une grande surface.







Comme toutes les germandrées les fleurs n'ont que une lèvre, la lèvre inférieure. Les feuilles ont des dents arrondies et elles sont très duveteuses. Comme beaucoup de Lamiacées, la Germandrée des marais est odorante.