Dans ce blog vous trouverez des portraits de quelques centaines de plantes et fleurs sauvages du Périgord. Au fil des saisons des nouvelles images seront ajoutées.

Corine Oosterlee, botaniste et photographe, vous propose également des Balades Botaniques guidées et autres activités autour de la flore sauvage, la végétation et la nature en Périgord. Pour en savoir plus regardez sur son NOUVEAU SITE baladebotanique.fr.

Son site photographie est corineoosterlee.com.


3 octobre 2015

Odontite de Jaubert


On a besoin d'un peu de chance pour trouver l'Odontite de Jaubert (Odontites jaubertianus). Il ne fleurit que quelques semaines fin septembre et la floraison ne saute pas exactement aux yeux. On ne le trouve pas au bord d'un chemin, il préfère les champs agricoles ou les friches. Et quand il n'est pas en fleur il ressemble vraiment beaucoup aux autres odontites.







C'est une plante endémique de la France, cela veut dire qu'il ne pousse que chez nous. On pensait que l'Odontite de Jaubert était presque disparu du département de la Dordogne. Mais non, à la limite de ce champ de céréales moissonné il pousse en multitude. Ici on voit quelques dizaines de pieds, un peu cachés par la végétation autour.






La plante ressemble beaucoup à l'Odontite jaune, les mêmes tiges rougeâtres avec des branches opposées assez raides. Peut-être que l'Odontite de Jaubert est un peu plus trapu. On voit des plantes avec des fleurs rose saumon ou jaune pâle, parfois mélangées avec des plantes à fleurs plutôt jaune lavées d'orange. C'est normal, l'Odontite de Jaubert se décline en deux couleurs différentes.






Probablement parce qu'il est issu de deux ancêtres aux couleurs différents, l'Odontite jaune et l'Odontite rouge. Il est un allopolyploïde, cela veut dire que dans le temps, pendant l'hybridisation entre les deux espèces parents, la nouvelle espèce a gardé, ou même multiplié, tous les chromosomes de ses parents. On pense qu'il a la possibilité de montrer les deux couleurs et que chaque plante 'choisit' sa couleur en fonction des circonstances.





Les fleurs sont un peu plus fermées, et un peu plus poilues que chez les autres espèces d'Odondite.